L'Histoire du Château de Mauvezin

Vue du Château Sur cette terre des Aquitains, ce fut tout d'abord un oppidum gallo-romain érigé au dessus du passage de la voie antique de « la Herrada », qui reliait Dax à Saint Bertrand de Comminges. Sitôt Charlemagne décédé, les Vascons créèrent la Bigorre et après l'an mil un castrum, surmonté d'une tour apparut dans le paysage faisant face aux Vicomtes d'Aure et de Labarthe. On suppose que l'argent de ses seigneuries d'Aragon arrachées aux Sarrasins par Centule le croisé, servit à élever les murailles du château médiéval.

Pendant les croisades, ces remparts découragèrent les agressions du Compte de Comminges. Après la défaite des armées du Roi d'Aragon et des Occitans contre Simon de Monfort, le Château échoua aux mains du Roi d'Angleterre (1255, 1259 et 1284). A partir de 1292, les rois de France dépossédèrent la famille du Comte Jean de la Bigorre et du Château de Mauvezin. Les paysans se regroupèrent autour du château où ils cherchaient protection. Mais en 1361, tous les châteaux de la Bigorre furent remis à la couronne d'Angleterre.

Gaston Fébus, vicomte de Béarn et Comte de Foix et surnommé le Comte Soleil, mit un point d'honneur à récupérer le Château de Mauvezin dont sa famille avait été dépossédée en 1292. Par la force ou par l'argent, il obtint, en 1379, le Château, maillon indispensable à sa grande Principauté Pyrénéenne reliant ses terres de Foix à celles du Béarn. Gaston Fébus sécurisa définitivement le Château en édifient un donjon colossal de 37m de hauteur et de 3m d'épaisseur à la base. Enfin, Il fit surélever les remparts et exigea partout des mâchicoulis. Gaston Fébus mourut en 1391.

BlasonLe comte Jean, digne successeur de Fébus, apposa, au dessus de l'entrée extérieure du château, sa devise accompagnée des armoiries de Foix-Béarn et d'un dragon symbolisant sa puissance. Le Comte n'hésita pas à percer de grandes ouvertures dans les remparts du Château pour éclairer les corps de logis.

Ses successeurs allait devenir rois de Navarre, avec toujours l'espoir de constituer ce grand royaume de part et d'autre des Pyrénées, puis rois de France avec Henri IV. Si ce dernier mit un terme aux terribles guerres de religion, il faut savoir que le Château de Mauvezin servit de garnison aux Protestants, qui pillaient les villes environnantes avant de tomber aux mains des Catholiques, qui utilisèrent le donjon primitif comme prison. En 1607, la Bigorre et le Château de Mauvezin furent rattachés au royaume de France et tomba en décrépitude.

Avec le temps, les vielles pierres furent même retirées du Château... Heureusement, au début du XX ème siècle, un passionné nommé Albin Bibal crut à un renouveau du Château et de la langue occitane. Et depuis 1907, l'association « l'Escole Gaston Fébus » a pris le relais fédérant l'action des férus du Moyen Age.