L'Agenda 21 et le développement durable

qu'es aco?

D'après de la brochure « les Baronnies préparent leur avenir ». Le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes, en priorité les plus démunies, sans compromettre les besoins des générations futures.
L'agenda 21 est un projet de développement durable construit avec vous, il concernera votre milieu de vie. Il définira un programme d'actions économiques, sociales et environnementales. Ce dispositif n'est pas obligatoire mais il peut fonctionner qu'avec le soutien et la participation des habitants. C'est un programme d'actions qui se construit à partir d'initiatives citoyennes et collectives.
L'agenda 21 a été conçu lors du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro en 1992. 177 pays ont adopté un plan d'actions global: l'Agenda 21. Son objectif est d'assurer un développement durable à l'ensemble des habitants de la planète. En latin, Agenda signifie « ce qui doit être fait ».
Élaboré en 1992, ce programme vise le 21ème siècle. L'objectif principal de l'Agenda 21 est donc de renforcer l'attractivité du territoire en développant ses atouts, au bénéfice de ses habitants et des générations futures.

L'Agenda 21 des Baronnies

M. FORGUES, président de la Communauté de Communes des Baronnies , les élus des 17 communes de cette dernière ainsi que les élus des 6 communes de la communauté des communes de Haute-Bigorre sont à l’origine d’une étude du territoire. Cette dernière appelée charte paysagère a été écrite en 2004 et répertorie les atouts et les faiblesses du territoire des Baronnies. Suite à ce constat, les élus ont décidé de construire un projet commun où ils pourront être acteurs du devenir des villages. Les habitants et les élus locaux sont au cœur du projet.

L'Agenda 21 des Baronnies est bâti en 2 étapes. Dans un premier temps, un diagnostic du territoire est réalisé : il prend en compte les aspects quantitatifs et qualitatifs (perceptions et attentes des habitants). Dans un second temps, l’analyse de ces données permet de définir le projet d’ensemble décliné en actions prioritaires. Pour chaque action, l’Agenda 21 précise les objectifs, les moyens à mettre en œuvre et les outils d’évaluation.

Les élus des communautés des communes des Baronnies et de Haute-Bigorre, en s’appuyant sur le travail de la synthèse des diagnostics, ont défini 4 orientations :

  • aménagement et développement d’un espace harmonieux : l’enjeu est la maîtrise du devenir de son espace.
  • gestion raisonnée des ressources naturelles et des déchets : le premier enjeu est la protection et la gestion des ressources naturelles, le second est de valoriser les activités économiques et les emplois en Baronnies.
  • développement économique durable : l’enjeu est de pérenniser les activités économiques et les emplois en Baronnies.
  • solidarité et démocratie locale participative : l’enjeu est de renforcer les liens sociaux, les activités économiques et les emplois en Baronnies.

En réponse à ces 4 orientations, l’Agenda 21 des Baronnies propose des actions qui visent à atteindre les enjeux.
Toutes les personnes habitantes sur le territoire des Baronnies peuvent participer à l'élaboration de l'Agenda 21 des Baronnies : la concertation et la participation sont des éléments majeurs du succès de l’Agenda 21. Il s’appuie également sur :

  • un comité de pilotage qui est l’organe d’orientation. Il est formé des élus locaux, des partenaires techniques et financiers (région, ADEME, ARPE) et toute autre structure pertinente.
  • un Groupe de Travail d’Acteurs Locaux (GTAL) composé de 41 hommes et femmes, jeunes et seniors représentatifs du territoire des Baronnies. Il est basé sur le volontariat. Chacun est invité à s’exprimer et à participer activement aux travaux de groupe dont les résultats constituent l’un des piliers de l’Agenda 21.
  • un groupe de travail de réflexion définie les actions prioritaires. Il associe l’ensemble des services de la collectivité (maires et GVA) soit 11 personnes au total.
  • un conseil citoyen composé de 21 personnes (GTAL+groupe de travail de réflexion) détermine la faisabilité des actions et leurs mises en œuvre.
  • des débats publics, des enquêtes auprès des associations, des écoles…

L’Agenda 21 des Baronnies est subventionné à 80% par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), le FEDER (Fonds Européens de Développement Régional), le Conseil Général 65 et le Conseil Régional.

L’agent de développement a une mission très généraliste : il réalise une animation de proximité. Il est en contact direct avec les élus et à l’écoute des habitants du territoire. Il restitue toutes les données pour que le projet d’avenir collectif soit respecté d’un point de vue social et environnemental.

L’Agenda 21 des Baronnies sera candidat à l’appel à reconnaissance en juin 2011. C’est le gage de la qualité des projets et de la cohérence des politiques menées par les communautés des communes des Baronnies/Haute-Bigorre vis-à-vis du développement durable.